Moulins & céréales stockées

 

Roumanie mars 16 19

DIACELLITE NUTRI

Diatomaceous Earth  //  Terre Diatomée  //  Kieselguhr  //  E 551 //  SiO2

 Définition :

La Terre de Diatomée provient de sédiments marins et lacustres datant de plus de 100 millions d’années. Composé d’unicellulaires fossilisés et chargés en silicium pur.

L’utilisation de la Terre de Diatomée remonte à l’antiquité, pour protéger les céréales récoltées. Elle fonctionne de façon mécanique en blessant est séchant les parasites qui la consomme et s’en imprègnent.

De nos jours, elle est utilisée comme insecticide. DIACELLITE NUTRI est homologué  FiBL bio, en alimentation pour les animaux.

Nous avons optés pour une qualité alimentaire par soucis de sécurité des utilisateurs, des animaux et des aliments. Pour cela, nous sommes le N° 1 en Europe.

Comment cela fonctionne:

 

En regardant les Diatomées au microscope, nous assistons à un spectacle de formes édifiantes : des armes tranchantes.

La Mécanique de Contrôle des Parasites
Les produits chimiques utilisés pour contrôler l’invasion des parasites dans les cultures et dans les silos de grains sont nocifs pour les êtres humains et les animaux. La lutte antiparasitaire de DIACELLITE-NUTRI agit «mécaniquement» en lacérant la membrane cireuse protectrice entourant le corps du parasite, lui faisant ainsi perdre des fluides et entraînant sa mort. En raison de la forte capacité d'absorption des produits, les fluides sont éliminés de l'insecte de manière importante et provoquant ainsi une dessiccation rapide. Parce que cette lutte contre les ravageurs fonctionne mécaniquement et non chimiquement, les parasites ne peuvent pas développer une résistance au produit.

Roumanie mars 16 13 1

La recherche a démontré une protection à long terme (plusieurs mois voire années) sans résidus chimiques dans le stockage des récoltes et dans la qualité du grain. Les produits sont traités de manière à ce qu’il n’y ait aucun danger pour la consommation.

Aucun  problème de toxicité.

Quelles sont les différences de la TD DIACELLITE-NUTRI.  (TD= Terre de Diatomée)
• Les diatomées dans la TD DIACELLITE-NUTRI sont composées de silice amorphe et non de silice cristalline, comme dans la plupart des autres produits TD.
• Les diatomées DIACELLITE-NUTRI sont d'une qualité exceptionnellement élevée pour 2 raisons: leur forme et leur porosité. Dans le monde des diatomées, c'est ce qui les rend hautement performantes.
• Les diatomées ,DIACELLITE-NUTRI sont d'une qualité naturellement supérieure, ne nécessitent pas de calcination.
• La TD DIACELLITE-NUTRI est 100% naturelle, non traitée, de qualité alimentaire pour les aliments pour les animaux, non polluante, non cancérogène, sans danger pour les humains et pour l'environnement.

Roumanie mars 16 3

Protection des céréales stockées :

 

Utilisation de DIACELLITE NUTRI dans la lutte contre les parasites des silos et des centres agricoles

Dans les moulins agricoles et les silos de céréales, les principaux ennemis des meuniers et silotiers, sont les parasites de la famille des papillons : Ephestia, Plodia, Tinea et des rampants : Lasiodermes, Sitophilus, Tribolium.

Les uns tissent des toiles à la surface des grains et les autres les rongent. La lutte contre les insectes ravageurs est continuelle.

 Cette lutte est indispensable car les ravageurs sont omniprésents dans les céréales, dans certaines plus que dans d’autres.

Depuis quelques années, la notion de traitement avec des insecticides chimiques devient de plus en plus aléatoire avec les interdictions de plusieurs matières actives : Malathion, Pirimiphos-Méthyl, DDVP (Dichlorvos) le Bromure de Méthyl et bientôt aussi pour le PH-3 (Phosphine).

Il y a bien sûr les traitements par injection d’Azote pour refroidir les céréales, cette solution n’est cependant pas possible pour beaucoup de centres car très onéreuse, et aussi la ventilation forcée dans les stockages à plat et en silos.

Dans le cas de la ventilation forcée par le dessous du grain, certains clients ont injectés DIACELLITE-NUTRI directement dans le souffleur. Avantage a été donné à la répartition dans tout le système de ventilation souvent inaccessible et une bonne montée des particules fines dans le grain.

 

 Vu les multiples interdictions de molécules chimiques réellement efficaces et au vu de leur toxicité, nous avons optés pour une alternative mécanique, non chimique, non toxique, agréée en alimentation humaine.

 DIACELLITE NUTRI est une Terre Diatomée de très haute qualité, fine (de 2 à 45 µm), ultra abrasive pour les parasites volants et rampants. Elle blesse par ses aspérités tranchantes, absorbe le fluide des insectes, les sèchent et les tue.

 Dosage compris entre 0,04 à 0,2 kg de DIACELLITE-NUTRI par tonne de céréales entreposées selon le degré d’infestation supposé.

Doseur 3

Silo 6

 Prix sur demande

L'utilisation du doseur DOSATOMIT 3-50 WLJ vous assure une répartition régulière de DIACELLITE-NUTRI sur l'ensemble de votre stockage.

Dosage silo diacellite nutriDosage silo diacellite nutri (22.65 Ko)

Tableau de dosage en fonction du débit horaire de remplissage de vos cellules.

Dans le cas ou le doseur ne se justifie pas (stockage de 500 à   1000 t° au total):

Possibilité de poudrer manuellement avec une mesure à farine sur  le grain dans le silo, dans le silo vide après nettoyage ou transfert  et sur les extérieurs.

 

Autres utilisations:

Pulvériser en couche fine sur les surfaces des planchers, les superstructures, les élévateurs, les sous-sols.

2 à 5 gr / m² avec la pompe poudreuse SCIROCCO.

 

 

Scirocco 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roumanie mars 16 10 1

Altération des stocks de céréales:

Les insectes engendrent une altération des grains et sont source de souillures et de contaminations : ce sont des vecteurs de germes. Malgré une lutte de plus en plus technique leur éradication semble impossible. Les contrats commerciaux stipulent que tout lot de grain doit être refusé si un seul insecte vivant y est repéré.

La plupart des insectes des grains stockés appartiennent à deux: les coléoptères et les lépidoptères. Les principaux insectes ravageurs sont:

  • Les charançons : charançon du blé (Sitophilus granarius) et charançon du riz (Sitophilus oryzae). Les femelles attaquent les grains entiers et pondent leurs œufs à l'intérieur, puis les larves se développent dans l'amande de blé, d'orge, de maïs et de riz principalement. Les températures optimales de développement se situent entre 30 et 32 °C : dans ces conditions une nouvelle génération d'insectes apparaît en 24 à 26 jours. Les charançons sont les insectes contaminants du grain les plus résistants mais, en dessous de 12 °C, ils ne peuvent plus se reproduire. Un séjour de trois mois à une température de °C entraîne la mort des adultes et de toutes les autres formes (œufs, nymphes et larves) : le maintien de températures froides constitue donc une protection naturelle efficace ;

  • Les triboliums : Tribolium castaneum, Tribolium confusum (Tribolium brun de la farine). En France, on trouve cet insecte plutôt au sud de la Loire. Les triboliums se nourrissent de grains cassés. Leur température optimale de développement se situe entre 32,5 et 36 °C et la durée de leur cycle varie de 18 à 25 jours. C'est l'insecte prédateur des grains le plus prolifique avec en moyenne 400 à 600 œufs par femelle ;

  • Les silvains (Oryzaephilus surinamensis) se nourrissent exclusivement de grains cassés de céréales. Leur température optimale de développement comprise entre 30 et 33 °C permet l'apparition d'une autre génération d'adultes en 20 jours. Ils ne peuvent plus se reproduire en dessous de 21 °C ;

  • Les capucins des grains (Rhizopertha dominica) : présents surtout en régions méridionales, les capucins adultes font beaucoup plus de dégâts que leurs larves contrairement aux autres insectes. Les adultes se nourrissent de grains entiers de céréales qu'ils dégradent mécaniquement par frottement avant de les consommer. Ils peuvent se développer dans des grains très secs (jusqu'à 8 à 9 % d'humidité). La température optimale de développement est de 34 °C et à ce niveau, une nouvelle génération d'insecte apparaît en 25 jours. En dessous de 21 °C leur reproduction est impossible ;

  • Les teignes. Plusieurs espèces sont susceptibles de se nourrir de grains de céréales à paille et de maïs, en s'attaquant au germe : teigne des fruits secs (Plodia interpunctella), teigne des grains (Nemapogon granella). La chenille trahit sa présence par un fil de soie ce qui, en cas de forte infestation, se manifeste par un enchevêtrement de fils blancs sur le dessus du tas de grain. À la température optimale de 30 °C, le cycle de développement ne dure que 23 jours et en dessous de 17 °C il n'y a plus de reproduction possible ;

  • Les alucites : alucite des céréales (Sitotroga cereallela). La chenille infeste le stock (céréales à paille et surtout maïs) en se nourrissant du germe, puis de l'intérieur du grain. Les fortes attaques entraînent une perte de pouvoir germinatif et communiquent au grain une odeur de rance. Le cycle évolutif est au minimum de 20 jours à 35 °C et en dessous de 15 °C la reproduction est arrêtée ;

  • Les psoques : les poux des livres ou Psocoptera sont des petits insectes de couleur blanchâtre. Du fait de leur petite taille, ils passent souvent inaperçus tant que leur population reste faible et leur action nuisible est plus liée à leur nombre qu'à leurs déprédations. Par contre si l'environnement leur est favorable, en particulier si l'humidité du grain est supérieure à 15 %, ils peuvent pulluler très rapidement, même à basse température. Ils s'alimentent de débris de grain et peuvent aussi s'attaquer au péricarpe ou au germe ;

  • Les cryptolestes (Cryptolestes ferrugineus), le dermeste du grain (Trogoderma granarium), la cadelle (Tenebrioides mauritanicus).

On appelle insecticide toute substance utilisée pour lutter contre la présence ou le développement des insectes et acariens dans les grains stockés. Leur présence peut provenir des traitements réalisés en cours de culture (risque faible) et des traitements de désinsectisation réalisés en vue du stockage (risque beaucoup plus important). Leur toxicité peut poser problème lorsque leur teneur est élevée (supérieure voire très supérieure à la limite maximale règlementaire (LMR) définie par la réglementation car les LMR sont plus sévères que les limites toxicologiques). Seules certaines matières actives sont homologuées pour le traitement des céréales stockées dont trois sont actives sur les adultes : le pyrimiphos-méthyl, le deltaméthrine et le chlorpyriphos-méthyl. La perspective récente d'un abaissement des Limites Maximales de Résidus fait craindre une impasse technique pour la conservation des céréales en Europe avec un rejet potentiel de 15 à 20 % des tonnages de céréales importés du fait de leur non-conformité règlementaire.

Les acariens les plus couramment rencontrés dans les denrées stockées sont issus de plusieurs familles. Ils sont de taille très réduite, dépassant rarement 2 jours de vie entre 23 et 25 °C dans des grains à 17 % d'humidité. Leur mauvaise adaptation au grain sec les empêche de coloniser les stockages de grain réalisés dans de bonnes conditions.

13 votes. Moyenne 4.31 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/08/2017